LE NOUVEAU TOTEM EST ARRIVÉ –

« l’arbre qui récite le conte d’une manière nouvelle »

le plus impressionnant jamais conçu au Québec

 

 

Le Parc Oméga fait partie du Corridor patrimonial francophone du Canada pour le 150e anniversaire de la Confédération et est la destination idéale afin de découvrir la nature canadienne, sa faune, son histoire et la culture des 11 Premières Nations du Québec en famille, le tout sous un concept de musée vivant.

 

Le 26 mai prochain aura lieu l’installation d’un nouveau mât totémique qui viendra enrichir le sentier des Premières Nations du Parc Oméga. Durant cet évènement l’artiste lui-même sera présent et l’histoire des Premières Nations y sera racontée. Cette pièce unique et majestueuse est le fruit d’un travail d’une année entière. L’artiste, Denis Charette, est d’une descendance métissée Algonquienne. Ses créations révèlent une recherche spirituelle, autant elles font miroiter les forces de la nature et ses dimensions mystérieuses.  Ses œuvres se retrouvent à travers le monde autant dans des collections privées que publiques. L’œuvre ADABIJ ATISOKEWIN MITIK’MO en algonquien (signifiant l’arbre qui récite le conte d’une manière nouvelle) est fait à partir d’un magnifique cèdre rouge de l’Ouest vieux de plus de 400 ans et d’une envergure impressionnante. Celui-ci voyait à la base de l’arbre un mammouth, qui inspira ensuite l’œuvre en lien avec une des plus vieilles légendes autochtones et la nature. Voici l’histoire du héros Tsakapesh qui part à la rencontre d’un monstre qui deviendra le symbole de son clan, raconté par l’artiste. Avec tous ses animaux légendaires, cette œuvre illustre  le début d’une nouvelle ère,  un commencement qui est à la fois un dénouement; tout comme la roue de médecine qui tourne éternellement.

 

 

. Denis Charrette, artiste algonquin de la région de l’Outaouais qui a pris une année complète pour concevoir et créer une œuvre grandiose qui à été érigée sur le sentier des Premières Nations au Parc Oméga le 26 mai à 11 :00 Am.

Ce totem , le plus impressionnant jamais conçu au Québec fera aussi l’objet d’une inauguration dans la troisième semaine du mois de juin prochain. Plusieurs Chefs autochtones, maires, Députés, et ministres seront y invités. La date dépendra de la disponibilité des dignitaires.

Le 26 mai, l’hélicoptère érigea cet immense totem, M. Charrette et certains Chefs autochtones surtout de notre région de l’Outaouais seront invités pour ce moment culturel d’importance pour le Québec et le Canada. Toute l’histoire des Premières Nations, à partir du début, y sera racontée.

 

 

Cette sculpture est inspirée du vielle légende algonquienne, mais surtout conté chez les Innu.

« Tshakapesh » qui est à la recherche du monstre qui a tué ces parents « Katshituashk » décris par l’anthropologue Serge Bouchard comme ressemblant étrangement à un mammouth. Cette histoire est probablement la plus vieille légende de la tradition orale sur le territoire nord-américain. Il y une vingtaine d’années lors d’un séjour à Maliotenam on m’a raconté cette histoire. L’aîné m’avait mentionné que le mammouth dans cette vielle histoire prouvait leurs existence sur le territoire depuis au moins 15000 ans. C’est d’abord la pièce de bois qui m’as inspiré un cèdre rouge de 400 ans en provenance de Haida Gwaii (Iles de la Reine Charlotte BC) Qui était entreposé par un pur Hazard depuis quelques années tout près d’ici près d’Hawkesbury en Ontario. J’y voyais une patte d’éléphant à la base qui s’est transformé en mammouth et qui à inspirer cette histoire. Elle sera érigé sur le sentier des première nations à Montebello au Parc Oméga.

ça va être un pièce majestueuse et porteuse de vielle racine. Cette œuvre unique se veut un prise de conscience et un éveil sur l’histoire des premières nations, elle nous rappelle la marche sacrée qui a débuté il y a  15000 ans à aujourd’hui.

 

Le titre en Algonquin:  ADABIJ ATISOKEWIN MITIK’MO   qui veux dire

« l’arbre qui récite le conte d’une manière nouvelle »

 

Aussi, Trouvez en pièce jointe une lettre officielle envoyé par le Secrétariat aux Affaires intergouvernementales Canadiennes du gouvernement du Québec annonçant et honorant  le Parc Oméga comme entreprise faisant partie du Corridor patrimonial francophone de Canada pour le 150 anniversaire de la Confédération. Vous pourrai y lire aussi un communiqué de presse dicté par plusieurs  Ministres.

 

Le Parc Oméga est positionné comme une institution Québécoise représentant la Capitale Nationale et un Musée vivant mettant en valeur, Notre nature, notre faune, notre histoire et celle des 11 Premières Nations du Québec.